REENCOLLER UNE PEAU

 

Si vous remarquez que les surfaces encollées sont en mauvais état ou très sales, procédez à un réencollage de la peau. Vous pouvez effectuer cette opération vous-même ou contacter le service entretien de votre magasin spécialisé.

Si vous décidez de le faire vous-même, il y a 2 options possibles: 

Reencollage au rouleau:

Il s'agit d'un rouleau de trasfert avec une fine couche de colle que vous transferez sur le peau avec la chaleur. Ce system a l'avantage que la couche est tres homogene et que, comme le tranfert de contient pas des solvants, le temps de sechage est tres court (1o minutes).

Reencollage avec un set:

Il s'agit du classique reencollage avec de la colle liquide. L'application est simlaire à la peinture (au rouleau). Ce system necessite d'un temps de séchage de 24 heures pour eliminer le solvant.

 

Dans les deux cas, vous avez besoin d'enlever la colle avant de proceder au reencollage.

Ces deux videos vous montrent en détail la procedure de nettoyage et reencollage:

Reencollage au rouleau (video)

Reencollage avec un set (video)

 

Attention:

Dans le cadre d’un processus de fabrication spécifique, les peaux POMOCA sont soumises à un contrôle de qualité strict. Merci de n’utiliser que des produits POMOCA pour le traitement des peaux autocollantes POMOCA. Ces produits garantissent un entretien facile et ne présentent aucun problème de compatibilité avec les surfaces des peaux POMOCA.

 

Nettoyage des peaux:

Les peaux autocollantes ne nécessitent pas de nettoyage du textile. Le glissement des poils sur la neige engendre un effet nettoyant automatique. Avec un entretien adéquat des peaux, la colle POMOCA ne requiert pas non plus de nettoyage. Si de la saleté venait à se déposer sur la colle (feuilles, bois), nous vous recommandons de l’enlever avec une pincette.

 

Entretien des peaux pour une longue durée de la colle: 

Plusieurs variables interviennent dans les opérations de collage et décollage des peaux POMOCA. Il s’agit de l’état de la semelle du ski, l’état de la colle mais aussi les conditions extérieures comme la température et l’humidité. Parmi les principaux problèmes, citons notamment : collage de la peau sur le ski difficile voire impossible, ou encore décollement soudain. La colle de qualité utilisée pour les peaux POMOCA permet de restreindre ces problèmes à leur minimum.

Que faire pour assurer un bon collage/décollement et éviter des problèmes ?

 

La semelle du ski doit être propre (sans résidus de colle, boue, herbe...) et bien entretenue. Les semelles très abîmés (rayures) et dépourvues d’entretien peuvent faciliter le transfert de la colle au ski et la rétention d’humidité sur le ski.

Le fartage du ski est important pour l’entretien de la semelle. Il contribue à améliorer la glisse et le contrôle en virage. Après l’utilisation de farts à chaud, éliminez l’excès de fart à l’aide d’un racloir et brossez votre ski. Nous vous recommandons d’utiliser utiliser des farts à la paraffine hydrocarbonée, sans additifs.

Les farts contenant du fluor, Teflon, silicone et autres composants similaires ou encore destinés aux neiges très froides peuvent nuire au collage de la peau. Nous vous recommandons un usage modéré ou alors de confier le fartage à un spécialiste.

Nettoyez soigneusement vos skis neufs sortis d’usine pour éviter que des produits utilisés pour la fabrication et/ou la protection lors du transport et du stockage puissent endommager la peau et/ou nuire au collage.

Ne jamais laisser vos skis et /ou peaux à l’extérieur par températures glaciales. De pareilles conditions nuisent au collage de la peau. Si vos peaux ont été exposés à des telles conditions, réchauffez les à la chaleur corporelle avant utilisation.

Avant de coller la peau sur la semelle du ski, vérifiez que la semelle soit propre, sèche et dépourvue de neige. Si nécessaire, séchez-la soigneusement à l’aide d’un torchon, d’un gant ou de la manche de votre polaire... Evitez le contact de la surface collante de la peau avec de la neige, de la boue, de la poussière, etc.

Au terme de votre ascension, ne laissez pas vos peaux collées aux skis posés à la verticale si la température et/ou l’ensoleillement sont élevés. Les UV et les températures élevées nuisent à la qualité de la colle.

Durant l’ascension, prenez garde aux courtes descentes avec vos peaux. La neige dure peut abîmer les poils, en particulier les bords de la peau. La neige poudreuse peut cacher des cailloux ou rochers à même d’endommager fortement la peau.

Par basses températures (moins de -2°), nous vous recommandons de conserver les peaux près du corps (sous la veste ou la polaire) pour les réchauffer. Il en est de même lorsque vous descendez d’un sommet pour affronter une nouvelle montée. Une peau dotée d’une colle ayant conservé une certaine température sera plus facile à poser. Pour remettre la peau, nettoyez et séchez soigneusement la semelle du ski, sortez la peau et collez-la immédiatement sur le ski afin d’éviter qu’elle ne se refroidisse. Veillez au rangement adéquat de vos peaux avant la descente afin de ne pas les perdre durant le trajet !

Les peaux autocollantes POMOCA bénéficient d’un traitement anti-bottage Ever Dry qui empêche la formation de sabots sous les skis. Si la peau est déjà endommagée (p.ex. perte de poils) et que les conditions sont favorables à la formation de sabots (neige poudreuse au sommet, mais humide ou mouillée en plaine), vous pouvez augmenter le pouvoir hydrophobe de la peau en appliquant un fart approprié à contre-poil, comme p.ex. un fart hydrocarboné de glisse pour le ski alpin ou le skating pour les températures variant entre 0 °C et -4 °C (32 °F à 25 °F).

Le décollement soudain d’une peau peut provoquer une chute. L’entretien adéquat des peaux est donc primordial. Le choix du type de peau (mohair, mixte ou synthétique), ainsi que la largeur, sont également très importants. De nombreuses chutes en dévers sur neige dure sont dues à des peaux trop étroites et des écarts trop visibles (plus de 3mm sans peau).